Exercices de Kegel : mieux contrôler son éjaculation - ego-infos.fr | ego-infos.fr

Exercices de Kegel : mieux contrôler son éjaculation

Les performances sexuelles revêtent une importance fondamentale dans les couples. Lorsque l’homme a des problèmes d’éjaculation précoce, ce dernier peut souffrir de frustration et cette situation peut porter atteinte à la relation. Ce trouble touche aujourd’hui plusieurs hommes et se traduit par un orgasme précoce qu’ils ne sont pas à même de contrôler. Contexte vraiment nuisible à la vie sexuelle, l’éjaculation précoce peut compromettre la qualité d’une relation amoureuse. Par chance, il existe des techniques permettant de lutter contre ce problème, et les exercices de Kegel comptent parmi celles-ci.

Les origines de l’éjaculation précoce

Jeune couple dans son lit

L’éjaculation précoce est un trouble sexuel qui concerne les hommes. Problème très courant, au même titre que les troubles érectiles, l’éjaculation précoce est due à plusieurs raisons. Il peut en effet s’agir d’un souci d’ordre psychique, comportemental, génétique ou neurologique. Quand il survient, l’homme éjacule trop tôt et trop vite, au détriment d’un acte sexuel jouissif. Il peut devenir récurrent et porter préjudice à la santé sexuelle de l’homme. Ce dernier ne parvenant pas à maîtriser son orgasme, il finit par ressentir un état vif de déception. En réalité, cette frustration peut engendrer des séquelles psychologiques incontestables à même de causer chez l’homme une perte de confiance en soi, mais également au niveau de son couple.

Si ce trouble découle d’une raison physiologique, cela est en fait dû à des réactions musculaires et sanguines qui apparaissent au moment de l’excitation sexuelle, en particulier auprès des hommes faciles à exciter. Selon les statistiques près d’un homme sur trois est un éjaculateur prématuré, mais il existe différentes sortes d’éjaculations précoces, distinctes suivant leur degré de gravité. De la même manière, les traitements ne sont pas identiques d’un cas à un autre.

Les exercices de Kegel pour maîtriser l’éjaculation

Élaborés par le Dr Kegel vers le début du XXe siècle, les exercices de Kegel étaient des activités initialement destinées à la gent féminine, dans le but de pallier des problèmes de flexibilité du périnée. Leur but était aussi de maximiser la jouissance sexuelle chez la femme. À ce jour, ces chers hommes ont également la possibilité de pratiquer ces exercices, en particulier pour combattre l’éjaculation précoce. Ces entraînements permettent de susciter les muscles du plancher pelvien en vue de les consolider. Dans le vocabulaire de la sexualité, il s’agit du muscle pubo-coccygien ou muscle PC. Ce type d’activité est spécialement préconisé dans ce contexte, car il aide à consolider et régénérer les muscles responsables du déclenchement de l’éjaculation.

Repérer le muscle pubo-coccygien

Pour pouvoir vous atteler aux exercices de Kegel, vous devrez en premier lieu localiser le muscle pubo-coccygien. Le muscle pubo-coccygien se situe entre l’anus et les testicules. Il se décline sous la forme d’un genre de hamac. Ce muscle vous permet d’empêcher l’éjaculation dès le moment où vous avez le contrôle. Afin de le reconnaître, au moment où vous allez aux toilettes pour faire vos besoins, arrêtez l’écoulement d’urine. Le muscle en question est celui qui vous a permis de stopper le flux d’urine. Dès lors que vous savez quel muscle est concerné, vous pouvez maintenant le raffermir et l’exercer.

Commencer les exercices de Kegel

Il est simple de s’adonner aux exercices de Kegel. Mais avant d’entamer, il est à souligner qu’à l’instar de tout autre exercice, ceux de Kegel doivent être commencés doucement et intensifiés petit à petit, sous risque de voir surgir d’autres problèmes. Dans tous les cas, en pratique, vous n’avez en effet qu’à resserrer les muscles PC. Vous devez effectuer de très courtes contractions, à raison d’une seconde, espacées chacune d’une seconde de décontraction. Répétez les mêmes gestes pendant près d’une quinzaine de secondes. Les enchaînements devront être entrepris dès l’instant où vous vous en rappelez, sans cependant en abuser, car vous risquez de provoquer des douleurs.

Quelques mesures de précaution

Les exerces de Kegel peuvent vous aiderSi vous choisissez de pratiquer les exercices de Kegel, prenez néanmoins garde à agir de manière progressive afin de parer aux douleurs inattendues. Le moyen idéal de procéder est d’accomplir 50 séries de contractions une fois tous les 2 jours. Au fur et à mesure que vous réitérez les entraînements, les contractions pourront être rallongées jusqu’à 5 secondes. À vous de mesurer la capacité de votre périnée. Le forcing n’est en aucun cas nécessaire.

Au début, vous pourriez éprouver de la difficulté à réaliser une contraction de 2 secondes. Mais au fil des exercices, vous serez plus résistant. En même temps, le muscle sera plus tonique, tandis que la vitalité sexuelle est améliorée. Lorsque le muscle PC est raffermi, vous serez le plus heureux au lit ! Ainsi, vous serez enfin en mesure d’avoir un meilleur contrôle sur vos éjaculations. Mais pour cela, vous devez appliquer les exercices de Kegel dès que vous ressentez une envie précoce d’éjaculer.

Pour finir, sachez que vous pouvez serrer et relâcher vos muscles PC à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit. Vous pourrez le faire au bureau, au volant de votre voiture ou encore le soir avant de vous coucher. Toutefois, quand vous vous y mettez, détendez complètement votre corps et concentrez-vous sur votre motivation à appliquer les exercices de Kegel. Évitez de contracter les autres muscles, comme les fesses, les abdominaux, les cuisses ou le sphincter. Autrement, cela diminue l’efficacité de l’entraînement. C’est pour cette raison qu’il vous faut bien repérer le muscle pubo-coccygien. Mais avec le temps, vous serez habitué aux exercices et vous les accomplirez de manière automatique. Après plusieurs séances, vous pourrez pratiquer les exercices de Kegel jusqu’à une dizaine de minutes.

Les actions du Kegel sont garanties. Mais si vous n’arrivez pas encore à maîtriser votre éjaculation grâce au Kegel, vous pouvez associer les exercices avec d’autres techniques, à savoir la prise de pilules spécialement destinées à retarder l’éjaculation. Quoi qu’il en soit, lorsque vous pensez souffrir d’un tel trouble, le mieux serait immédiatement d’en parler à un professionnel, car cela peut nuire à votre vie de couple. Il vous aidera à trouver la cause du problème et à y remédier comme il se le doit.